Le Diabète

 

Généralités

Historique

Glossaire

J'ai un diabète

 



Hémoglobine : substance contenant du fer qui entre dans la composition des globules rouges auxquels elle donne leur couleur.

Hémoglobine glyquée ou glycosylée : pourcentage d’hémoglobine des globules rouges liée au glucose. L’hémoglobine glyquée ou HbA1c est un témoin de la moyenne des glycémies au cours des deux derniers mois. Normalement comprise entre 3,5 et 6 pourcent , plus le taux de glucose a été élevé au cours des deux derniers mois, plus l’HbA1c est élevée. Le dosage de l’hémoglobine glyquée, tous les 3-4 mois, est indispensable pour le contrôle du diabète et les risques de complications.

Hormone : substance chimique fabriquée et sécrétée par un organe (glande endocrine), et transportée par le sang pour agir sur un autre organe : le stimuler ou le freiner.

Hydrates de carbone : voir Glucides.

Hyperglycémie : élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Le diabète est défini par une glycémie égale ou supérieure à 1,26 g/l (7 mmol/l) à deux reprises. C’est l’excès de sucre dans le sang, toxique pour les cellules, qui est responsable à long terme des complications du diabète, microangiopathie et macroangiopathie.

Hyperglycémie provoquée par voie orale : le test d’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) ou test de tolérance au glucose est parfois indiqué lorsque le diagnostic de diabète est difficile à affirmer ; il consiste à mesurer la glycémie toutes les demi-heures durant les deux heures qui suivent l’absorption d’une quantité connue de glucose dissoute dans de l’eau.

Hypoglycémie : chute du taux de sucre dans le sang en dessous de 0,60 g/l qui entraîne des troubles divers pouvant aller d’un simple malaise (sensation de faim, sueurs, maux de tête, vertiges) au coma.

Ilôts de Langerhans : petits amas de cellules, situés dans le pancréas et dont les cellules béta fabriquent l'insuline (les cellules alpha fabriquent le glucagon).

Index glycémique : pouvoir que possède un aliment d’augmenter la glycémie. L’index glycémique ou pouvoir hyperglycémiant d’un aliment se calcule en comparant l’augmentation de la glycémie obtenue après absorption de l’aliment et celle qui se produit après l’absorption d’une quantité équivalente du sucre de référence, le glucose.

Infarctus : nécrose d’un organe, résultant de l’obstruction de l’artère qui assure son irrigation.

Inhibiteurs des alpha-glucosidases : molécules ralentissant l’absorption intestinale des glucides.

Injection : administration d'un médicament à travers la peau à l'aide d'une seringue (ou stylo à insuline) et d'une aiguille.

Insuline : hormone sécrétée par les cellules bêta des îlots de Langherans du pancréas. Elle permet l’assimilation du sucre (glucose) apporté par l’alimentation et favorise son utilisation par les cellules ou sa mise en réserve dans le foie, les muscles et les tissus graisseux. La sécrétion d’insuline augmente lorsque le taux de sucre dans le sang augmente.

Insulinodépendant : diabète qui nécessite impérativement un traitement par insuline.

Insulinorésistance : diminution de la sensibilité de l’organisme à l’insuline qui, de ce fait, perd de son efficacité. A l’origine du diabète de type 2, on retrouve une insuffisance de sécrétion d’insuline et une insulinorésistance.

Insulinothérapie : traitement par insuline.